Tendances SEO 2022 : l’intelligence artificielle

L’usage de l’intelligence artificielle en SEO ne date pas d’hier. Google se base sur cette technologie depuis des années pour améliorer ses résultats de recherche.

Ses différents algorithmes font intervenir de l’IA pour analyser de grands volumes de données en temps réel, comprendre le contenu des pages web ainsi que les intentions de recherche de ses utilisateurs.

IA et SEO : qu’est-ce qui change en 2022 ? Quelles sont les applications de l’IA qui peuvent vous concerner en tant qu’éditeur de contenu ? Comment interpréter l’évolution fulgurante de l’intelligence artificielle dans le domaine du référencement ?

Installez-vous confortablement pour ce 3ème numéro de notre série d’articles consacrée aux tendances SEO 2022 ☕️

Si vous avez manqué nos précédents sujets :

👉 Tendances SEO 2022 : le contenu

👉 Tendances SEO 2022 : l’intention de recherche

MUM : l’algorithme pétri d’intelligence artificielle 🤖

Si vous avez lu notre article dédié à l’intention de recherche (lien ci-dessus), vous avez d’ores et déjà compris comment l’IA intervient sur l’algorithme MUM (Multitask Unified Model).

L’objectif de Google est bel et bien de fournir des résultats toujours plus pertinents à ses utilisateurs. Pour cela, MUM se veut 1000 fois plus puissant que son prédécesseur (BERT) et perfectionne les mises à jour les plus marquantes réalisées par le moteur de recherche ces 10 dernières années.

Ce modèle d’intelligence artificielle repose sur le multitâche, ce qui lui permet de traiter les requêtes même les plus complexes.

“MUM ne se contente pas de comprendre le langage, il le génère également. Il est formé à 75 langues différentes et à de nombreuses tâches différentes à la fois, ce qui lui permet de développer une compréhension plus complète de l’information et de la connaissance du monde que les modèles précédents. Et MUM est multimodal, c’est-à-dire qu’il comprend l’information à travers le texte et les images et, à l’avenir, il pourra s’étendre à d’autres modalités comme la vidéo et l’audio” expliquait en mai 2021 Pandu Nayak, vice-président de Google Search sur le blog officiel du moteur de recherche.

Avec MUM, le moteur de recherche améliore donc sa compréhension du langage. Il est ainsi capable d’établir une connexion entre les mots-clés utilisés par l’internaute et sa véritable intention de recherche.

En clair, il comprend en amont ce que l’utilisateur a derrière la tête lorsque celui-ci formule sa requête. En fonction de si ce dernier est à la recherche d’informations, souhaite acheter un produit ou solliciter un service, les résultats qui lui seront présentés devraient être le plus contextualisés possibles et proches de son besoin.

Créer du contenu avec de l’intelligence artificielle ✍️

En parallèle des algorithmes, la rédaction est un autre grand domaine du SEO largement impacté par l’IA.

La génération de contenus grâce à l’intelligence artificielle, en particulier GPT3 (mais aussi d’autres intelligences artificielles plus récentes), est sans aucun doute la grande révolution de ces dernières années.

Ces outils permettent aujourd’hui d’optimiser ses contenus pour le SEO voire de créer des contenus de A à Z, sans intervention humaine, ou presque (mais vous allez vite comprendre que ce n’est pas là son plus grand atout).

Gagner en productivité et en pertinence

Développé par la société OpenAI, GPT-3 – Generative Pre-trained Transformer 3 – est un outil de traitement de langage naturel. Il fonctionne comme un modèle d’apprentissage automatique qui peut être utilisé pour générer du texte.

GPT-3 est capable de transformer des données brutes en texte rédigé, ce qui permet aux rédacteurs de produire du contenu plus rapidement. Les entreprises utilisant l’intelligence artificielle pour la création de contenu ont déjà vu une nette amélioration de leur productivité. Plus de 300 applications l’utiliseraient à ce jour, selon OpenAI.

Basé sur le modèle Transformer (lui-même développé par Google) l’outil est loin de s’arrêter là et permet de nombreuses applications :

  • Automatiser la création de briefes qualifiés : particulièrement utile lorsqu’on gère une équipe de rédacteurs ! 💪
  • Créer des modèles de génération de contenus structurés (“recipes”) : articles de blog, descriptions de produits, FAQ, interviewes…
  • Transformer un contenu en publicité Facebook ou Google 🎯
  • Orienter le ton de ses contenus : professionnel, vulgarisé, commercial : avec GPT-3, vous pouvez écrire une intro à la sauce A.I.D.A ou expliquer ce qu’est un NFT comme si vous vous adressiez à un enfant de 4 ans 👦

Être conscient des limites de l’outil

Si l’IA a beaucoup à offrir en matière de contenu SEO, ses principaux avantages vont de pair avec ses limites.

L’idée n’est bien évidemment pas de remplacer un rédacteur par un outil comme GPT-3. Si vous lisez régulièrement nos articles de blog, vous connaissez notre position sur le contenu : produire pour produire ne présente ni intérêt, ni rentabilité.

Intelligence artificielle ou pas, Google continue de privilégier des contenus de qualité, qui répondent aux besoins de ses utilisateurs. Et avec l’IA, on peut rapidement basculer dans l’auto-génération de textes, pauvres en pertinence 😵‍💫

L’interprétation de l’intention utilisateur sur les moteurs de recherche est de plus en plus fine grâce à l’apprentissage de l’IA. Plus vous comprenez ce que cherchent les internautes, plus vous pouvez personnaliser votre contenu et répondre précisément aux questions qu’ils se posent. C’est là la plus grande force de l’IA : répondre aux exigences des moteurs de recherche, pour qui la pertinence des résultats est essentielle, et à celles des utilisateurs qui cherchent des solutions concrètes.

Ce qu’il faut retenir avec l’IA et la création de contenu :

  • L’IA permet de gagner en productivité en automatisant une partie de la création de contenus (en ce sens, elle permet d’être plus rentable)
  • Elle permet aussi de mieux comprendre les attentes de son persona et de proposer un contenu personnalisé
  • Elle ne se substitue pas à un rédacteur sous peine de produire des contenus peu qualitatifs voire pénalisables par Google
  • La qualité des contenus produits par l’IA dépend à 90% de la demande formulée par son utilisateur : sur un outil comme GPT-3, l’utilisateur formule ses demandes de contenu à l’outil à l’aide de commandes. Plus la commande est précise, contextualisée et orientée, plus le résultat obtenu sera satisfaisant.
Exemple de commande sur GPT-3

Ce qu’on en pense 🤔

Il ne fait nul doute que l’intelligence artificielle va jouer un rôle de plus en plus important dans le référencement naturel pour les années à venir. L’algorithme de Google, basé sur l’IA, sera sans doute un des facteurs clés de classement dans les résultats visibles sur les SERP en 2022.

En matière d’optimisation de contenu, il s’agit plutôt de trouver la bonne approche. Comme n’importe quel outil mis au service de l’Homme, l’intelligence artificielle a beaucoup à offrir à celui qui sait l’utiliser de façon… intelligente 😎 Pour gagner du temps, nous l’avons dit, mais aussi et surtout pour proposer des contenus encore plus justes et pertinents. Des contenus encore plus complets, qui vont plus loin, des contenus qui confrontent des idées.

Des solutions comme GPT-3 nous permettent d’explorer de nouveaux angles éditoriaux, d’enrichir nos contenus et de faciliter le travail avec notre équipe de rédacteurs.

Que l’on soit sceptique ou convaincu, une chose est sûre : l’IA va sans aucun doute continuer à impacter la manière dont les contenus seront produits dans les années à venir. Et chez Develink, nous sommes bien décidés à trouver la nôtre 😉