La question de se positionner sur les grands médias n’est peut-être pas présente dans tous les esprits.

Il y a dans un premier temps ceux qui n’en ont pas forcément besoin. On parle ici des grandes marques, leaders sur leur marché qui sont des experts reconnus dans leur domaine.

Il y a ceux aussi, qui comme à la soirée des Awards SEO Camp, se sont vu remettre un prix et qui se sont « naturellement » retrouvés sous les feux des projecteurs. Un événement comme celui-ci va leur permettre de bénéficier d’un relais médiatique important, qui va contribuer à la notoriété et la reconnaissance de la marque.

Tous ces acteurs-là ont du talent, ils travaillent et ils bénéficient d’une reconnaissance dite naturelle.

Puis il y a les challengers, ceux qui ne sont pas encore leaders, qui vont devoir faire parler d’eux. Et c’est là qu’entre en jeu la force des Grands Médias, qui vont partager leur audience avec ce que vous avez à dire ! 

Grands Médias : ne restez plus dans l’ombre

Le fait de figurer sur un grand média est un moyen infaillible de renforcer la réputation et la notoriété de votre marque (appelé également « Branding »).

C’est indéniable. Lorsque les gens voient votre nom cité dans une publication réputée, ils sont plus susceptibles de vous faire confiance et de s’engager auprès de vous.

En misant sur ce type d’action, vous augmentez à coup sûr votre couverture médiatique et vous serez en mesure d’atteindre un public plus large. Leads qualifiés et ventes garantis !

Mais alors comment faire ?

Vous pouvez opter pour des médias issus du print qui vont coupler digital et print, des médias TV ou des médias digitaux qui se lancent dans le web tv… Bref, vous avez le choix !

Et quoi qu’il en soit les grands médias ont le même objectif : mettre leurs ressources au service de la performance des annonceurs.

Article sponsorisé, brand content, publirédactionnel… Les grands médias proposent des formats édito qui laissent de traces dans le temps et qui contribuent à faire de la publicité. De la publicité douce certes (certains diront même camouflée) mais qui en attendant contribue largement à générer du trafic !

Les relations presse Grands Médias

Les relations presse sont la manière la plus vertueuse d’aller sur un grand média. Et s’ils peuvent être un excellent moyen de faire connaître votre marque, il est important d’en connaître les avantages et inconvénients.

✅ Avantages des relations presse

  • Format 100% journalistique (mise en avant organique)
  • Contenu authentique
  • Mise en avant de vos actualités
  • Relai médiatique
  • Moyen de positionner votre marque
  • & de cibler une audience qualifiée

❌ Inconvénient des relations presse

  • Besoin de convaincre le journaliste que votre marque ou votre histoire peut intéresser les lecteurs
  • Beaucoup d’exigences éditoriales et de travail préparatoire
  • Incertitude d’avoir la publication
  • Pas d’insertion de lien garantie
  • Faible disponibilité des journalistes
  • Obligation de passer par un service spécialisé
  • Coût élevé de la campagne (5K – 30K)
  • Mesure du ROI aléatoire

Les relations avec la presse ne sont pas la chose la plus facile au monde.

Pour réussir, cela nécessite un travail préparatoire. Vous devez être en mesure de convaincre le journaliste que votre entreprise est digne d’intérêt et que l’article ou le communiqué que vous lui proposez mérite son attention.

Avec les RP, il y a toujours le risque que votre message tombe dans l’oreille d’un sourd.

En plus de cela, les relations avec la presse sont coûteuses (4000 à 5000 euros pour du one shot) sans véritable visibilité sur le ROI.

Et oui car même si vous faites tout ce qu’il faut, rien ne garantit le succès de votre campagne de RP…

Enfin à moins évidemment de disposer d’un service en interne, pour faire des relations presse vous devez la plupart du temps engager d’autre moyens et faire appel à des plates-formes (qui en plus de cela ne font souvent que du push emailing). Développer des relations avec les journalistes et les rédacteurs en chef prend du temps. Vous ne pouvez pas commencer à proposer des articles du jour au lendemain et vous attendre à ce qu’ils vous suivent.

Vous devez d’abord établir une relation et instaurer la confiance. Cela peut prendre des semaines, voire des mois, ce qui n’est pas toujours possible si vous essayez d’obtenir des résultats rapides

Grands médias : ce qu’en pense Google (et le SEO)

Le no follow

Ne tournons pas autour du pot et parlons dans un premier temps du no follow. Tout simplement parce ce que c’est ce que l’on redoute et que c’est également ce que va interpréter Google lorsque l’on fait ce type d’opération.

Le no follow c’est une grosse frustration pour le SEO. Puisque Google décide du jour au lendemain d’inventer une directive qu’il demande au média d’appliquer pour corriger une faille qu’il n’a pas envie de traiter dans son algorithme. 

Cette directive a été un premier impact dans les stratégies de liens.

Le nofollow aujourd’hui c’est à la discrétion des médias. Il est le plus souvent appliqué lorsque le lien est dit très commercial. Et dans ce cas là c’est bien pour préserver son audience et ne pas transformer un contenu promotionnel en un article publicitaire.

L’indexation

Là encore un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre depuis 2 ans. 

La question de l’indexation sur les grands médias et bien elle ne se pose pas. Ils ont une telle puissance que les contenus s’indexent très vite. 

Mais attention au maillage interne sur les grands médias, car comme ils produisent beaucoup de contenus il peut y avoir un effet d’érosion. La publication au début peut avoir un fort impact puis se perdre dans la masse et s’archiver.

Le contexte thématique 

Les frères Peyronnet sont des experts à ce sujet, mais ce que nous pouvons dire c’est qu’ il n’y a pas les mêmes règles sur un petit site que sur un gros site. 

Un grand média peut se positionner sur à peu près toutes les thématiques, il n’y a pas forcément nécessité à avoir un contexte. La question ne se pose pas.

La puissance du média et le contenu suffira à régler la question du contexte.

L’efficience et la pérennité

A ce niveau le débat est ouvert. 

Chaque média va proposer quelque chose qui est sur mesure, il n’y pas de standard.

Les standards que l’on voudrait en tant que SEO et bien il faudra les négocier et en tenir compte au cas par cas pour chaque opération media.

Tout comme la pérennité du contenu, elle est à la discrétion de la régie du média / de l’éditeur. 

Et les articles sponsorisés dans tout ça ?!

Les temps sont durs pour la publicité, le marché s’est largement digitalisé avec des investissements principalement orientés sur Google, Facebook et autres réseaux sociaux. Sauf que les médias doivent aujourd’hui batailler pour conserver un modèle économique (qui est rappelons-le leur principal revenu). 

Cette situation a exercé une pression considérable sur les éditeurs pour qu’ils monétisent leur contenu et diversifient leurs stratégies. Les articles sponsorisés sont l’un des moyens d’y parvenir. 

Les annonceurs paient pour qu’une mention / un lien vers leur site soit intégré dans un article, utilisant ainsi la plateforme de l’éditeur pour atteindre leur public cible. 

Une stratégie qui s’avère fructueuse pour les deux parties.

La question du ROI en netlinking 

C’est un sujet avec beaucoup de théories, mais il ne faut pas fantasmer : nous ne pouvons pas décrypter l’algorithme de Google. 

C’est pourquoi il est important d’avoir des données utilisables pour prendre les bonnes décisions. On se rend compte que ce qu’il manque encore aux spécialistes SEO est le fait de pouvoir prouver l’efficacité de ses actions. En effet, les SEO doivent tenter plusieurs actions pour atteindre un objectif cependant il est ensuite plus compliqué de déterminer laquelle de ces actions a été fructueuse.

Chez Develink, nous travaillons avec un Data Studio connecté à la Search Console. L’objectif est de conserver une neutralité dans la mesure des performances de votre campagne de linking et dans l’analyse des actions faites et à mener. Ainsi, dans votre rapport, nous pouvons segmenter les pages sur lesquelles vous avez fait des liens externes pour en mesurer l’impact.

L’effet des liens doit être mesuré par “micro impact” ou “micro signaux” et ce dans les jours qui suivent la publication du lien. Grâce à ça, nous obtenons des courbes qui montrent l’effet immédiat du lien sur le volume de requêtes. 

L’importance du contenu dans la relation éditeurs

Voici les grandes caractéristiques qui font qu’un contenu sera utile, pertinent et rédiger pour un lectorat (point que Google apprécie beaucoup).

critères qu'un contenu utile doit remplir

Il faut savoir que dans la relation avec les éditeurs, les grands médias préfèrent internaliser la rédaction des contenus qu’ils publient. Cependant, si la relation avec l’éditeur est bonne et que vous êtes capable de fournir des bons contenus rédigés par vos rédacteurs, vous allez pouvoir économiser sur le prix d’achat du lien et proposer aux annonceurs des prix plus compétitifs.

Globalement sur les grands médias, on retrouve deux grands formats de contenus qui s’adaptent à la presse et à l’orientation journalistique que le contenu doit prendre. Chacun permet de remplir un objectif selon sa structure présentée ci-dessous : 

Différences entre un publirédactionnel et un publireportage

Alors comment obtenir un lien sur un article sponsorisé ? 

En interne vous avez besoin d’une équipe à temps plein pour :

  • Construire une liste de sites éditeurs 
  • Mettre en place une campagne de prospection 
  • Gérer les rendez-vous et les négociations
  • S’adapter à chaque médias
  • Concevoir, valider et publier les articles 
  • Analyser les résultats de vos actions

Via une plateforme

  • Externalisez l’expertise
  • Savoir-faire en création de liens 
  • Large éventail de ressources
  • Résultats garantis
  • Catalogue éditeurs pré-qualifiés
  • Relations privilégiées avec les médias 
  • Tarifs déjà négociés

Gardez en tête que vous ne pouvez pas négocier un prix avec l’éditeur dès la 1ère opération, il vous faut établir une relation de long terme pour obtenir des prix plus compétitifs. 

Exemple de tarif d’une publication sur un média du catalogue Develink : 

Voici l’exemple d’un site éditeur grand média disponible dans notre catalogue Develink: 

  • Métriques (source similarweb) : TF : 69 | CF : 76 | OT : 5M
  • Prix d’un article sponsorisé en direct : 2 500 €
  • Prix d’un article sponsorisé via app* : 1 850 €
  • Prix en achat groupé (co-citation)* : 1 390 €
    * Prix catalogue DEVELINK

Rendez-vous sur notre application pour découvrir le catalogue complet de grands médias ainsi que leurs différents tarifs et leurs métriques principales (TF, CF, OT, RD…) !