Pourquoi Google interdit-il de vendre des liens ?

En 2002, Google a trouvé son modèle économique : La vente des liens (sponsorisés).
Depuis Google a construit sa fortune et développé sa puissance.
Il préfère donc que les gens achète ses liens à lui !
Il faut aussi intégrer que ce qui a fait la force du moteur de recherche Google c’est son algorithme du PageRank, basé sur l’analyse des liens.
On peut considérer que donner du crédit aux liens est aussi une faille dans son algorithme, puisque les SEO s’accordent sur le fait que rien ne vaut quelques bons liens pour truster les top positions.
3 Choix s’offrent à Google :
Améliorer son algorithme, mais aujourd’hui Google n’est concurrencé par aucun autre moteur, donc pourquoi invertir plus que nécessaire ?!
Abandonner le critère des liens dans son algorithme, mais il a déjà essayer en 2013, les résultats de son moteur se sont dégradés, ce qui a obligé Google à faire marche arrière.
Chasser toutes les pratiques de spamindexing dont les liens artificiels, mais cela nécessite d’investir massivement et d’embaucher plus de quality raters (humains), cela coûte cher.
Tant que le modèle économique de Google n’est pas menacé, Google préfère sévir arbitrairement de temps en temps.
Google communique directement ou indirectement sur les risques encourus par ceux qui génèrent des liens artificiellement, une sorte d’instrumentation de la terreur pour mieux contrôler les failles de son algorithme.

Qu’est-ce qu’un bon lien ?

Un bon lien doit répondre aux objectifs que vous vous êtes fixés !
Par exemple pour indexer une page dans Google, parfois un seul lien sur un site connu par Google suffit.
Pour lancer le référencement d’un nouveau site, quelques liens bien choisis permettront de mesurer des premiers résultats après quelques semaines (temps généralement constaté).
Pour positionner une page sur un mot clés stratégique dans le top 10, voire le Top 5 de Google, avec un forte concurrence en face, il va falloir obtenir des liens plus efficaces que ceux des concurrents mieux positionnés. On considèrera alors qu’un bon lien est celui qui provient d’un site de forte autorité, sur une page qui hérite d’une bonne popularité.
Parmi les caractéristiques d’un bon lien, on peut retenir :
Le lien doit être en Dofollow (attention au nofollow qui ne transmet aucune popularité)
Le lien doit être dans une page indexée par Google, si la page est nouvelle, il faut s’assurer que l’indexation se fasse au bout de quelques jours.
Le lien ne doit pas se retrouver au milieu de dizaines d’autres liens, un mix de 3 à 4 liens dans un article de 800 mots sont une bonne pratique.
Si on multiplie les liens vers une même page de votre site, il est déconseillé d’abuser des mêmes ancres de liens, il faut au contraire varier les ancres de vos liens.
Plus la page est visible, plus votre lien pourra obtenir du trafic, donc tout ce qui peut permettre de médiatiser une publication est fortement recommandé.
Enfin, un lien inséré dans un bon contexte sémantique donne plus de pertinence, c’est souvent le cas lorsque le lien est inséré dans un article, les mots utilisés dans le paragraphe qui héberge le lien et les mots clés utilisés dans l’article dans sa globalité permettent de répondre au contexte sémantique.

Combien coûte un lien ?

Le coût d’un lien débute en général autour de 20 € tant chez Develink qu’ailleurs. A ce prix vous disposez d’un article de 300 mots plus ou moins qui contient un lien dofollow vers une page de votre site.
Le prix est établi en fonction de la qualité et la puissance du site, et c’est l’éditeur qui décide de son prix de vente.
Du coté des SEO, le contrôle de la valeur d’un lien se fait à l’aide d’outils comme Majestics, Moz, Semrush, etc. Develink propose donc des métriques venus de ces différents outils directement dans la plateforme, ceci permet de vérifier si le prix est en phase avec les métriques de l’éditeur. Un outil existe également en libre accès : develscore
Un lien sur un site puissant, doté d’une bonne audience, sur une thématique rare pourra coûter plusieurs centaines d’euros.
Enfin un lien sur un grand media, peut coûter plusieurs milliers d’euros.

Combien coûte l’utilsation de Develink ?

La plateforme est ouverte à tous, avec un accès Freemium (totalement gratuit) pour les utilisateurs occasionnels. Chaque transaction est gérée directement entre les utilisateurs et se traduit par un échange de Crédits (monnaie virtuelle), plusieurs cas rendent la plateforme entièrement gratuite :
Je suis éditeurs, je publie régulièrement sur mon site ou sur mon blog, des contenus négociés sur la plateforme. Develink ne me coûte rien, Je peux convertir mes crédits en Euros en prenant contact avec le support et selon les conditions de rachat précisées ici.
Je suis Annonceur ET éditeurs, en tant qu’éditeur, je crédite mon compte. En tant d’annonceur je consomme mes crédits. Si j’équilibre mon rôle annonceur/éditeur, Develink ne me coûte rien.

Le rôle suivant sur Develink nécessite de payer :
Je suis Annonceur uniquement, ou mon rôle éditeur ne me permet pas de générer suffisamment de crédits sur mon compte. Dans ce cas, je peux acheter des crédits pour alimenter mon compte.

Qu’est-ce qu’un éditeur ?

L’Éditeur ou blogueur est le propriétaire d’une page, d’un site web ou animateur d’un compte de réseau social qui lui permet de publier un contenu de type journalistique, un contenu marketing ou une annonce commerciale au profit d’un annonceur. Les blogs sont considérés comme des éditeurs, ils contribuent au rôle de média que peuvent jouer les marques. Les annonceurs à travers leur blog sont donc aussi de éditeurs !

Qu’est-ce qu’un annonceur ?

L’Annonceur est une organisation ou entreprise à l’origine d’une opération de communication publicitaire ou marketing dans le but de faire la promotion de sa marque, d’un produit, d’un service, ou encore d’une page web. Un Annonceur sur le web investit en vue de générer du trafic sur son site qu’il pourra transformer en :
– ventes e-commerce
– collecte de contacts en vue de les transformer en client

Comment s’inscrire ?

L’inscription à la plateforme Develink est libre est gratuite, s’en engagement. Très peu d’informations sont nécessaires pour commencer à découvrir la plateforme.
– Un pseudo, c’est le nom qui vous ai attribué en tant qu’utilisateur, c’est ce nom que les autres utilisateurs verront lorsque vous réaliserez des interactions. Pratique pour rester anonymes.
– Un E-mail de contact, pour recevoir des notifications par e-mail lorsque une interaction a lieu sur votre compte. Vous vous connectez uniquement lorsque c’est nécessaire.
– Un code jeu ou code parrainage si vous en possédez un, c’est optionnel.
– Un mot de passe, pour sécuriser l’accès à votre compte.

C’est tout !

Comment négocier sur Develink ?

Les annonces sur la Marketplace DIY de Develink présentent un certain nombre de conditions : Le contenu, la date de publication souhaitée, le prix, le type de site recherché, l’intégration du lien…
La plupart des utilisateurs acceptent un premier contact pour valider les conditions d’une opération, en savoir plus sur le site éditeur et évoluer en confiance via une messagerie.
Lorsque vous êtres en contact, chacune des conditions peut-être négociée à l’aide d’une interface simplifiée dont une messagerie qui reprend l’ensemble des échanges entre l’éditeur et l’annonceur.
Si les conditions ne vous conviennent pas, vous pouvez mettre fin à une négociation à tout moment, ou continuer à négocier jusqu’à vous mettre d’accord.

Pourquoi les noms des sites ne sont pas tous visibles ?

Pour préserver l’intérêt de la Marketplace DIY Develink et la confidentialité entre utilisateurs, les sites internet des éditeurs et blogueurs ne sont pas visibles par défaut lors d’une recherche. Plusieurs critères permettent de qualifier un site sans connaitre le domaine précisément : le Develscore, la catégorie de l’annonce, les tags du site.
Une fois que 2 utilisateurs interagissent et se font confiance, lors de la phase de négociation, ils peuvent alors échanger des messages et sont libres de dévoiler qui ils sont et pour quels sites ils agissent, ou de rester anonymes.
Fort heureusement, à la fin de la transaction, lorsque le contenu et publié, l’annonceur sait de toute façon sur quel site le contenu est visible.
A noter que en tant qu’annonceur, il n’est pas nécessaire d’enregistrer votre site, seuls les éditeurs sont évalués et référencés.

Nous avons cependant développé un mode projet, qui permet de disposer d’une sélection de sites pertinents, dans ce cas les sites sont dévoilés dans une espace dédié. Découvrir le mode projet

Il existe aussi 2 rubriques à ne pas louper :
Les ventes flash
Les liens en co-citations sur certains grands médias

Qu’est-ce que le Develscore ?

Le score appelé Develscore permet d’aider chaque utilisateur à évaluer l’impact qu’il peut attendre d’une publication sur un site Editeur ou un blog. Chaque site éditeur est donc évalué, vous pouvez tester votre score librement (test limité à quelques évaluations par jours pour les utilisateurs non enregistrés)
Nous utilisons plusieurs outils reconnus du marché (Dont Semrush, ou Majestic SEO) qui permettent d’évaluer 5 dimensions liées à la visibilité d’un site.
Le Develscore c’est un moyen plus universel d’évaluer un site. Certes la communauté SEO accorde beaucoup d’importance à Majestic en particulier, mais nous considérons qu’un bon site doit aussi obtenir des bonnes positions dans Google et un bon trafic. Enfin quoi de mieux qu’une vraie marque qui investi aussi dans Adwords pour déterminer qu’un site en vaut la peine ?!

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *