Dans le premier article de notre série sur la stratégie mobile, nous vous avons expliqué les enjeux d’avoir un site web mobile friendly et comment l’adapter à toutes tailles d’écrans pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible. 

On vous le rappelle, Google comptabilise 96% du trafic des recherches mobiles ! Atteindre les tops positions sur les recherches mobiles est donc essentiel à la notoriété de votre site web (et sa rentabilité). Mots clés, métadonnées, contenus visuels, tunnel de conversion… vous avez l’habitude de nous entendre utiliser ces termes. Et oui, vous commencez à bien nous connaître. Le SEO est notre grand dada ! 😉 Alors découvrez sans plus attendre toutes les bonnes pratiques SEO à suivre pour optimiser votre référencement sur les recherches mobiles et être le N°1 sur l’hippodrome de la SERP. 🏇

Optimiser les requêtes et mots clés mobile

Qu’on se le dise, cibler les mots clés relatifs à votre activité et les introduire dans vos contenus web (et métadonnées ! ) est une arme puissante du SEO. Vous positionner sur les bons mots-clés fera apparaître votre site web devant celui de vos concurrents sur la page des résultats de recherche des internautes. 

Les actions en ligne des internautes sur ordinateur sont déjà très spontanées et rapides. Elles le sont d’autant plus sur mobiles puisque quasiment tout le monde aujourd’hui garde son smartphone dans la poche voir dans la main à longueur de journée et le dégaine pour la moindre recherche web.

Concernant les requêtes des mobinautes, oubliez les phrases à rallonge. Seulement quelques mots suffisent à faire une recherche Google sur mobile et ce à n’importe quelle occasion. En effet, les mobinautes utilisent la recherche sur smartphone pour 4 types de recherches: pour rechercher une information, pour rechercher un lieu, pour rechercher une activité et avant de faire un achat. Par exemple, concernant la recherche d’un logement pour ses vacances ( on sent l’été qui arrive 😎 ), l’internaute va entrer sur son ordinateur “où me loger pour deux semaines de vacances à Barcelone” tandis que sur smartphone il aura plutôt tendance à simplement entrer “logements Barcelone”. Gardez ça en tête, en moyenne les mobinautes font leurs recherches mobiles avec seulement 2-3 mots, à vous d’identifier les bons pour positionner votre site web ! Si vous avez besoin d’un coup de pouce, n’hésitez pas à nous contacter.

Mais attention, nos petits appareils mobiles sont désormais équipés d’un outil qui est venu bouleverser et humaniser les méthodes de recherches web. Sans surprise, Google a rapidement sauté sur l’occasion pour l’introduire sur son moteur de recherche. De quoi parlons-nous ? 🤔 De la recherche vocale ! Initiée par la création des assistants personnels intelligents (on connait tous Alexa et Siri), la recherche vocale s’est rapidement introduite sur Google avec Google Assistant. Dans le cas d’une recherche vocale sur le web, les internautes formulent de vraies requêtes avec des phrases longues et complètes à leur interlocuteur, l’assistant intelligent, comme lors d’une vraie discussion.

Et attention, il va rapidement falloir que vous preniez cette dimension en compte dans votre stratégie de référencement puisque Google a annoncé le lancement MUM, LE nouvel algorithme qui favorise les recherches de plus en plus longues, précises, et donc plus complexes, en incluant tout type de contenus (texte, image, vidéo etc..) dans sa réponse. Il semblerait donc que les recherches vocales soient au cœur 💗 de ce nouvel algorithme, alors sans plus attendre prenez votre billet sur les bons mots clés utilisés dans la recherche vocale pour embarquer à bord du TGV MUM, ou sinon votre site web de rester au quai des dernières positions sur Google… 🚄

Optimiser les images 

Notre deuxième astuce pour optimiser le référencement de votre site web sur mobile colle parfaitement avec le nouvel algorithme Google que nous venons d’aborder. En effet, le contenu visuel sera inclus dans les fonctions de recherches web et dans les réponses données par le moteur de recherche grâce à l’application Google Lens, basée sur la recherche visuelle, d’où l’importance d’optimiser vos images !

L’optimisation de vos images relève également d’un enjeu essentiel pour votre stratégie mobile, le chargement R-A-P-I-D-E de votre site. Faites de la phrase suivante votre crédo: le chargement de mon site web mobile doit être rapide, très rapide, sinon en seulement 2 secondes le mobinaute fera demi-tour ! 🏃‍♂️

Les images sont unes des principales raisons d’un temps de chargement long, allégez-les et les mobinautes parcourront votre site avec légèreté en seulement quelques coups de pouces sur l’écran, et ça c’est top ! 👍

Règle n°1 : Redimensionner vos images à la bonne taille des écrans, une belle photo coupée en deux perdra tout son effet WAW ! 😅

Règle n°2 : Réduire le poids des images avec les bons outils pour une qualité garantie. Squoosh.app, Compressor.io, TinyPNG, EzGif, Optimizilla, WebConverter, et TineyJPG… font partie de la liste d’outils qui peuvent vous aider dans cette tâche.
Bien évidemment, en créant votre site sur WordPress, qui on vous le rappelle vous offre une multitude de thèmes avec un format responsive, vous aurez accès au plugin Smush qui vous indiquera quelles images sont trop lourdes et vous permettra de les compresser.

La petite astuce: en utilisant le format Web, un format d’image matricielle proposé par Google, vos images seront compressées et allégées de 25% à 30%. Vous aurez le choix entre 2 options :

  • La compression avec perte: baisse de la qualité de l’image pour la rendre la plus légère possible
  • La compression sans perte: baisse du poids de l’image au maximum tout en conservant la qualité de l’image originale

Règle n°3 : Renseigner les métadonnées de vos images. Il s’agit du nom du fichier et des attributs “alt” (texte alternatif détaillant l’image) et “title”. Cette règle est valable pour votre site web en général mais l’est d’autant plus pour matcher avec l’algorithme MUM.
💡 Le petit plus:  profitez de ces métadonnées pour inclure les mots clés que vous ciblez. 

Optimiser les balises méta et les données structurées (balises) 

Encore une fois, tout est logique et ce point rejoint ce que vous venez de lire quelques lignes au dessus. 😊

En bref, les métadonnées sont des données qui fournissent des informations sur d’autres données. En d’autres termes, ce sont des données sur des données qui vont aider les robots de Google à comprendre et à mettre en avant vos contenus sur les requêtes adaptées. Plus précisément, elles peuvent être divisées en deux grandes catégories : 

  • Les métadonnées descriptives: comme leur nom l’indique, elles décrivent un contenu (texte, image, vidéo ou autre) pour faciliter son identification par Google et sa découverte par les internautes sur la SERP. Elles comprennent des éléments sur le contenu tels que son titre, son créateur, son sujet et les mots-clés liés.
  • Les métadonnées structurelles: elles décrivent l’organisation d’une ressource, par exemple la façon dont elle est divisée en sections et chapitres. Elles décrivent également les relations entre les ressources, comme les hyperliens et les liaisons. La table des matières, l’index et les aides à la navigation sont des exemples de métadonnées structurelles. 

Trop souvent oubliées, elles sont pourtant un levier important dans l’optimisation du référencement de votre site web sur Google et elles ne sont pas à négliger dans votre version mobile. C’est simple: au mieux les robots de Google comprendront la structure de votre site et son contenu, au mieux il sera mis en avant pour les internautes. 

Optimiser le tunnel de conversion 

Last but not least, le fameux tunnel de conversion, ou l’élément clé qui va faire de votre site un générateur de business ! 🚀

Petit point définition : le tunnel de conversion est le chemin qui mène un client de sa première interaction avec votre entreprise à l’action souhaitée. On ne vous le répétera jamais assez, vous devez bien le penser, le construire et l’optimiser pour offrir à vos visiteurs le parcours le plus clair, intuitif et naturel à suivre jusqu’à leur conversion. Votre art de la subtilité doit entrer en jeu dans cette étape, vous devez donner aux internautes l’impression de les guider vers la réponse qu’ils cherchent, Votre solution. 

Mais attention, le mobinaute est pressé, il veut trouver la réponse à son besoin le plus rapidement possible. Alors repensez votre tunnel de conversion, rendez le plus concis, direct et complet en moins d’étapes, et faites en sorte que le chargement entre les différentes étapes du tunnel soit le plus rapide possible. 

Repensez également son design. Sur un plus petit écran, il faudra raccourcir les textes pour mieux mettre en avant les points importants d’engagement du lead dans le tunnel, vérifier que les boutons CTA sont facilement accessibles et cliquables, que vos formulaires de contacts soient remplissables sur mobiles etc… 

Vous avez désormais les outils SEO en main pour optimiser la version mobile de votre site web qui offrira la meilleure expérience utilisateur aux internautes qui cliqueront sur les premiers résultats de la SERP (parce que bien évidemment vous serez en Top position des résultats Google mobiles 🥇). 

Il n’y a plus qu’à continuer de faire connaître votre site, et quoi de mieux sur mobile que d’utiliser les Incontournables qui ont largement fait leur place sur tous les appareils mobiles: les réseaux sociaux ! Retrouvez dans notre prochain article comment en faire vos meilleurs alliés dans votre stratégie mobile, et en attendant n’hésitez pas à partager cet article avec votre communauté ! 😉