Un site web techniquement optimisé ? Check ! Des pages qui se chargent en moins de deux secondes ? Check ! Des articles travaillés et du contenu de qualité ? Check ? Des liens entrants ? Ch…..

Vous avez pourtant entendu dire (et plutôt deux fois qu’une) que le netlinking est un pilier essentiel du SEO. Qu’il permet de montrer aux moteurs de recherche que vous êtes un site d’autorité. Que votre solution est fiable. Qu’une bonne stratégie de netlinking vous rapportera gros dans l’optimisation des moteurs de recherche.

Cependant : entre tous ces termes liés au référencement, vous commencez à avoir le vertige

Vous avez choisi de ne pas vous attardez sur cette tâche… pourtant si nécessaire à votre SEO !

Vous restez en mode passif …

Voilà ce qu’il se passe aujourd’hui : vous attendez que les liens entrants arrivent par eux même.

Wingardium leviosa … 🧙 🤔

Cela peut fonctionner. Mais seulement dans certains cas.

Si vous optez par exemple pour une stratégie de linkbaiting, alors oui vous avez des chances d’acquérir des liens naturellement (sans même lever le petit doigt).

Pour rappel, le linkbaiting qui signifie “appât à liens”, est une technique SEO visant à créer du contenu à forte valeur ajoutée pour inciter les sites à faire des liens naturels vers le vôtre.

Donc si vous avez du bon contenu, de l’exclusivité et une certaine attractivité sur votre site alors les internautes auront envie de vous citer en référence.

Le backlink arrivera spontanément.

Nous vous recommandons évidemment d’agir en ce sens mais attention cela vous demandera de concevoir du contenu avec beaucoup de fond sans négliger la forme !

Par exemple si vous lancez une campagne de presse, pour attirer les journalistes vous allez devoir les alimenter avec quelque chose qu’ils auraient aimé publier eux-mêmes.

En partageant par exemple des études chiffrées (des sources qui vont les appâter) ils seront ensuite dans la quasi-obligation de vous citer.

Diffuser du contenu de très haute valeur ajoutée et bien conçue peut engager des éditeurs à parler de vous.

Attention, il faut des histoires à raconter, de la data, de l’expertise, des arguments et surtout ne pas rentrer dans un discours trop commercial.

Vous laissez passer la concurrence

Vous l’aurez compris si vous avez un concept, une originalité, ou alors simplement une campagne RP avec suffisamment de retombées sur le digital, l’achat de liens entrants n’est pas une obligation.

Votre force et votre positionnement suffisent.

Vous êtes leader dans sur un marché très niché et donc le meilleur !

Aucune difficulté pour se référencer dans ce cas.

Là où vous prenez un risque de ne pas faire du netlinking, c’est lorsque le ROI du SEO est avéré et que la concurrence commence à s’établir.

Vos rivaux feront tout pour occuper la première place et vous pouvez vous préparer à ce qu’ils aient même déjà engagé des actions d’achat de liens …

Ne les laissez pas vous déclasser !

Vous priorisez la quantité avant la qualité (ERREUR !)  

Peut-être que vous avez déjà opté pour l’achat de liens, mais sans utiliser la bonne stratégie.

Vous avez été appâté(e) par l’acquisition de backlinks en grande quantité, sans véritable valeur ajoutée et surtout sans intérêt pour Google …

Attention, le risque de ne pas misez sur des liens de qualité et d’allez chercher des liens dits « bon marché » est tout simplement de payer pour… rien !

Vous allez faire des liens en volume, mais cela n’aura pas d’impact ni d’influence sur votre SEO.

Alors que si vous faites un gros lien sur un « bon site », c’est-à-dire bien noté par google, qui a une audience, qui peut apporter de la visibilité, de la puissance en termes de popularité et de la confiance en termes d’autorité. C’est gagné !  

Vous attendez que votre site soit parfait

Vous attendez que votre site soit parfait avant de vous lancer dans le netlinking ?

Mais un site n’est jamais irréprochable. Et il n’a pas besoin de l’être aux yeux de Google.

Alors oui il faut optimiser ses pages et avoir un site pertinent qui contribue à une bonne expérience de recherche mais il n’a pas besoin d’être parfait pour engager des liens.

Rappelons également que la Loi Pareto aussi connu sous le nom « Loi des 20/80 » qui s’applique à de nombreux domaines est également applicable au SEO.

Et le netlinking doit s’inscrire dans cette méthodologie.

L’idée est de se concentrer sur les 20% d’efforts nécessaires qui conduisent à viser 80% de résultats, en d’autre mots, déprioriser les 80% d’efforts restants.

Vous allez donc minimiser les efforts et les moyens pour un maximum de résultats.

Pour les liens entrants, il s’agit de privilégier la qualité à la quantité et de regrouper les tâches.

Vous négligez tout simplement votre SEO

Si le référencement dit « naturel » demande plus de temps avant de se révéler fructueux, il vous assure un véritable résultat sur le long terme.

Á contrario de l’advertising qui implique un léger temps d’adaptation mais une durée de campagne bien plus courte…

Le ROI en SEO est souvent 4 ou 5 fois supérieur à celui du SEA.

La visibilité et le trafic organique ne tarissent pas lorsque vous arrêter de payer. Les efforts SEO sont bien plus durables et ne nécessitent pas un investissement constant.

Et puis vous le savez aussi bien que nous, un site figurant parmi les résultats « naturels » sera perçu comme bien plus fiable que s’il se trouvait dans des liens sponsorisés.

Le netlinking est un levier SEO indispensable pour référencer un site sur les mots clés stratégiques de son activité. L’obtention de liens entrants, ou backlinks, permet d’augmenter la popularité et l’autorité d’un site internet face à ses concurrents.

Misez sur ce levier vous permettra d’optimiser votre stratégie, de prendre une longueur d’avance et d’arrêter de dépendre de la publicité payante.  

Vous souhaitez en discuter avec l’un de nos experts ?