En 2023, les méthodes « traditionnelles » de création de contenu ne suffisent plus pour répondre aux attentes de votre audience. Encore plus lorsqu’il s’agit de rédaction ✍️

Il faut s’efforcer de faire toujours mieux pour être au plus près des attentes de vos lecteurs, ce qui implique souvent un rythme de production plus soutenu.

Transformer une marque en média passe aussi par l’adoption d’outils qui permettent d’optimiser la création de contenu, tant sur le plan opérationnel que celui de la valeur ajoutée.

Et c’est là qu’intervient GPT-3 (Open AI pour ceux qui préfèrent..) Ou plus récemment, Chat GPT ! 😅

Vous l’aurez compris, dans cet article il sera question d’IA et de création de contenu : avantages et inconvénients, opportunités pour les marques et perspectives d’évolution.

Pour commencer, qu’est-ce que GPT-3 ?

Le monde du digital a récemment découvert GPT-3, le dernier modèle de prédiction linguistique développé par la société OpenAI qui, on le rappelle, a été fondée par Elon Musk et Sal Altman.

GPT-3 (« Generative Pre-training », le chiffre 3 pour troisième génération) reproduit le langage naturel.

Autrement dit, ce gigantesque réseau de neurones étudie le langage humain pour générer un texte semblable à celui d’un « cerveau humain« .

Ce gigantesque réseau de neurones artificiel fonctionne par le biais d’algorithmes d’apprentissage par renforcement et d’apprentissage profond.

Pour faire plus simple, il s’agit d’algorithmes intelligents spécialisés dans le traitement automatique du langage.

Contenu et IA : qu’est-il possible de faire ?

Avec plus de 175 milliards de paramètres, GPT-3 est décrit comme étant « le mode de langage le plus puissant jamais créé » par le New York Times.

GPT-3 peut créer tout ce qui possède une structure linguistique.

L’intelligence artificielle permet de répondre à des questions, rédiger des articles, résumer des textes, proposer des accroches, traduire des langues, et même créer du code informatique…

En quelques secondes, GPT-3 peut écrire de manière aussi convaincante qu’un humain. Il peut écrire sur n’importe quel sujet, dans n’importe quel style ou sur n’importe quel ton.

Qu’est-ce qu’un outil comme ChatGPT ne peut pas faire ?

L’IA n’est pas capable de donner un avis, une préférence ou d’exprimer une opinion.

Il ne serait par exemple pas possible de produire un contenu de type journalistique, intégrant un angle éditorial spécifique et des prises de position tranchées, uniquement à partir d’un outil comme Chat GPT.

L’IA se base sur des données déjà existantes pour formuler une nouvelle proposition.

Elle est capable de résumer, de synthétiser, de simplifier, de lister, de vulgariser… Mais pas de penser !

Et encore moins de ressentir.

C’est un point qu’il nous paraît important de souligner : n’oublions pas que ce qui fait qu’un texte ou un récit nous touche, c’est l’émotion qui s’en dégage. Jusqu’à preuve du contraire, les machines ne ressentent pas d’émotions et ne sont pas non plus capables d’en transmettre.

Voilà déjà un premier point qui devrait rassurer celles et ceux qui ont peur de se faire piquer leur job par l’IA  et/ou faire changer d’avis ceux qui pensent que ces systèmes artificiels vont remplacer les rédacteurs web 😉

jasper propose de nombreux modeles pour creer du contenu avec l'ia

Qu’est-ce que cela implique pour le marketing de contenu ?

Les avantages IA + Contenu 👍

GPT-3 accélère grandement le processus de rédaction et peut vous apporter de nouvelles idées dans votre génération de contenu.

Vous pouvez être très efficace avec l’IA en post-production de contenu, pour créer vos plans d’articles, trouver des sections supplémentaires à développer pour votre audience, regrouper vos mots-clés.

Une fois votre contenu créé, l’IA peut vous aider à l’améliorer, le compléter, y apporter encore plus de valeur. Par exemple, en y ajoutant des chiffres clés/statistiques, en changeant de ton, en raccourcissant vos phrases…

Elle est particulièrement efficace dans la production de contenu court (titres, descriptions de produits, publications sur les réseaux sociaux…) et peut également, grâce à son algorithme de prédiction, générer des suites de contenu.

Les développeurs qui avaient pu la tester en avant-première avaient d’ailleurs été impressionnés par la capacité de l’IA à effectuer des tâches bien spécifiques et à répondre à une grande variété de besoins.

À noter, le paramètre  » température » qui permet de jouer sur la créativité, jusqu’à inventer des choses pas vraies du tout !

Dangereux quand il s’agit de publier un contenu professionnel, mais plutôt pratique quand il faut raconter une nouvelle histoire chaque soir à son enfant pour qu’il s’endorme..

Les inconvénients 🥶

Malgré l’amélioration considérable de l’outil par rapport à sa version précédente, GPT-3 présente encore de nombreuses limites. Et les auteurs eux-mêmes le soulignent.

Nous l’avons dit, même si le temps économisé grâce à GPT-3 est une véritable aubaine, il ne l’emporte pas sur la « vraie » valeur d’un article produit par un rédacteur.

GPT-3 ne peut pas être aussi créatif qu’un humain. Il apprend en digérant de gigantesques bases de données, puis en écrivant de nouveaux contenus synthétisés grâce à la prédiction de mots…

Cela donne parfois lieu à des résultats complètement insensés ! 😵‍💫
En effet l’IA ne sais pas « ne pas écrire ».
L’IA ne vous dira pas ne pas savoir écrire sur un sujet qu’elle ne connait pas, elle préfèrera écrire de façon approximative, voire écrire de fausses informations, plutôt que de se taire !

GPT-3 est donc limité dans sa capacité à donner un sens à des données complexes comme l’analyse de données financières par exemple.

La composante émotionnelle, souvent essentielle à la rédaction efficace, est également ignorée.

Enfin, contrairement à l’homme, GPT-3 ne peut pas évaluer si un contenu est offensant, discriminatoire, faux ou même carrément illogique…

Top 5 des articles « GPT-3 et contenu » (mise à jour janvier 2023)

SEO, IA, Contenu : un débat contrasté

À l’heure actuelle, tous les débats sont concentrés sur le rapport que nous entretenons à l’IA, en tant que créateur de contenu, développeur, média, experts marketing/SEO…

La question de fond est finalement celle de la place de l’IA dans notre société, dans notre quotidien de professionnels, et plus simplement dans notre nature humaine.

Certains veulent anticiper la vague et choisissent d’être proactifs.

D’autres sont davantage sur la réserve et formulent parfois des peurs très concrètes (et légitimes) :

  • Un ordinateur peut-il vraiment remplacer les rédacteurs ?
  • l’IA a-t-elle la capacité de se connecter avec les humains sur un plan intellectuel et émotionnel ?
  • Comment les moteurs de recherche s’adapteront ils au contenu généré par GPT-3 ?
  • GPT-3 pourrait-il entraîner un crash du marché de la création de contenu ?

Notre position est assez claire sur ce point : oui, l’IA a de quoi inquiéter les rédacteurs, ou, plus largement, les créateurs de contenu.

Mais pas tous : uniquement ceux qui se contentent de produire des contenus « pauvres » en valeur ajoutée, dénués de richesse sémantique, incapables d’apporter des idées nouvelles, de l’originalité et de la créativité.

Finalement, comme souvent  en SEO, tout peut se résumer à l’intention : « celui dont l’intention est de produire du contenu de qualité, alors par l’IA sera récompensé » (Maître Develink, extrait d’un entretien avec ses disciples, 2023 😝)

GPT-3, Chat GPT : notre retour d’expérience

Chez Develink, nous avons rapidement perçu l’intérêt des solutions offertes par Open AI avec GPT-3.

Dès 2021, nous nous formions sur le sujet pour identifier les opportunités créées par ces outils en termes de production de contenu.

Au tout départ, notre objectif était d’utiliser GPT-3 comme un « accélérateur » de projet : nous souhaitions faire gagner du temps à notre équipe éditoriale en demandant à l’outil de générer des plans d’articles, de reformuler du contenu, d’enrichir un texte…

Voyant que l’outil était capable d’aller plus loin, nous l’avons ensuite utilisé pour trouver de nouvelles idées de sujet, poser des questions auxquelles nous n’avions pas pensé mais qui semblaient pertinentes pour notre audience, ou encore créer des modèles de briefes éditoriaux.

Décembre 2022 et le phénomène Chat GPT

Si la création de contenu à base d’IA existait et était déjà possible avec GPT-3 (via des solutions payantes), c’était sans compter sur le buzz phénoménal provoqué par l’arrivée de Chat GPT.

Décembre 2022 marque en effet le début de la « hype » autour du chatbot d’Open AI.

Le virage de l’Intelligence Artificielle semblait être officiellement en marche ! 🔥

Sur LinkedIn, nous voyons soudainement fleurir des dizaines de posts par jour sur l’IA : il y a les pros, les antis, les flippés 😅, les indécis… Chacun a son mot à dire, et Chat GPT en est la preuve : il ne laisse personne indifférent.

Et c’est plutôt bon signe, parce qu’en tant que spécialistes du SEO & Marketing, nous devons nous familiariser avec cette technologie étonnante et anticiper ses applications potentielles.

Le plus gros risque serait, selon nous, de faire l’autruche 🙄

Les prouesses sont là, les résultats sont concrets : l’IA est un outil incroyablement puissant pour générer du contenu et de la visibilité.

depuis decembre 2022 le nombre de recherches google portant sur chatgpt n'a cessé d'augmenter

Un intérêt croissant… mais jusqu’à quand ?

À l’heure où nous mettons à jour cet article (soit le 17 janvier 2023), l’IA jouit d’une popularité et d’un intérêt encore bien présents (c’est peut-être la raison pour laquelle l’appli ne répondait plus lorsque nous avons voulu nous y connecter 😅).

Mais comme toute « tendance », cette courbe d’intérêt finira à un moment ou un autre par chuter.

Quand les outils gratuits deviendront payants, quand chacun aura fait joujou avec Chat GPT pour épater ses abonnés 🫢

Ceux qui auront pris l’habitude d’intégrer l’IA dans leur quotidien continueront sans aucun doute sur leur lancée, d’autres, plus ou moins nombreux, la délaisseront probablement au profit de leurs anciens process.

Quoi qu’il en soit, nous sommes aujourd’hui dans une phase « transitoire« , reste à voir l’utilisation qui sera réellement faite de ces outils sur la durée.

Il sera également intéressant de voir comment se positionnent les algorithmes de Google par rapport aux contenus générés par l’IA. 

chatgpt est hors ligne

L’avenir du contenu avec GPT-3

L’avenir de GPT-3, c’est GPT-4 ! 😄

Si la troisième génération de langage nous laisse déjà pantois, il semblerait que nous n’ayons encore rien vu

Les développeurs promettent en effet un bond exponentiel entre les 2 versions.

Néanmoins, même si elle s’avère être le meilleur moyen pour produire du contenu, n’oubliez pas que le secret de son succès repose encore et toujours sur… l’homme !

La rédaction aura toujours besoin d’une touche humaine pour raconter des histoires attrayantes et originales. La rédaction de contenu est un art difficile qui ne se limite pas à l’écriture de quelques phrases grammaticalement correctes.

Chez Develink, nous sommes convaincus que rien ne peut remplacer un contenu axé sur la qualité et l’engagement du lecteur.

Sans oublier le temps que nos rédacteurs consacrent à des tâches telles que la reformulation, la relecture, l’optimisation des sujets, la rédaction de méta-descriptions SEO, la description de l’auteur, etc.

Par conséquent, nous pouvons conclure que GPT-3 facilitera le processus de rédaction de contenu, mais ne remplacera pas les rédacteurs de sitôt.

Plus que jamais, la magie GPT-3 se produit si vous combinez le pouvoir de l’IA et la puissance de vos ressources en interne ! 🧙🏻‍♂️

Vous avez encore des questions ? Prenez contact avec nos experts !