Est-ce vraiment risqué de changer les dates de vos articles pour le SEO ?

De nombreux sites mettent régulièrement à jour des articles (ou simplement des horodatages) pour que leur contenu ait l’air frais.

Certains experts pensent qu’en changeant la date des articles, ils feront croire à Google qu’un nouveau contenu a été publié. Alors qu’il s’agit en fait d‘un simple recyclage…

D’autres soutiennent que si vous ajoutez des d’informations à un article, alors vous êtes légitime pour modifier sa date de publication.

Dans l’univers du référencement, de nombreux facteurs doivent être pris en compte lorsque que vous faites cela. Quelles sont les avantages et ses conséquences de cette technique ?

Develink lève le voile.

Pourquoi changer les dates des articles ?

Comme l’énonce Martin Splitt de Google, il est préférable de rafraichir le contenu d’une ancienne page plutôt que d’en créer une nouvelle avec un contenu très similaire.

Vous prouvez ici que vous effectuer un véritable travail de recherche, de mise à jour de l’actualité et que le contenu est au cœur de votre stratégie.

Et en plus, la manipulation de la date est un moyen très efficace pour attirer l’attention sur les moteurs de recherche.

La position de Google sur les dates des articles

Qui de mieux qu’un expert pour nous répondre ?

Depuis quelques temps John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, répond à toutes nos problématiques SEO à travers des web-conférences. Et dans la série des questions posées, un internaute a récemment demandé sur Twitter s’il était conseillé de remplacer la date de publication des articles de blog par la date de la dernière modification.

Sa réponse ?

John Mueller répond que s’il voyait cette pratique en parcourant un site, il trouverait cela assez trompeur. Cela mettrait même en doute sa confiance envers les autres contenus publiés. Et ce n’est pas comme ça que l’on construit la confiance d’un site.

Le twittos réagit ensuite à travers une question additionnelle en demandant si la solution était d’afficher les deux dates : celle de la publication originale et celle de la dernière modification.

Ce à quoi il a répondu qu’il était conseillé de juste garder la date à laquelle le contenu a été vraiment mis à jour en profondeur.

Rien n’indique néanmoins que Google pénalise les blogs qui modifient la date de publication de leurs articles.

Attention ! Le meilleur moyen pour proposer du contenu pertinent, d’attirer votre public cible et de garantir votre classement dans les SERP’s reste tout de même de garder une dynamique dans la rédaction de vos articles, infographies, ebook … avec la création régulière de nouvelles pages !

3 conseils avant de changer la date de vos articles

Actualiser la date en gardant la même URL

La stratégie la plus courante en SEO est d’ajouter de la valeur à vos contenus les plus performants. Vous allez par exemple actualiser un article avec des chiffres, des tendances, de nouvelles règlementations etc…  

La meilleure des solutions ici est de conserver l’existant (URL) et de simplement modifier la date de publication originale de l’article avec un horodatage « dernière mise à jour ». 

D’un point de vue technique, la mise à jour du contenu d’une page est très simple. Vous devez accéder au CMS, supprimer les données obsolètes, ajouter des informations à jour et indiquer la date du jour. Il est important de garder la même URL.

De cette façon, vous pouvez utiliser l’autorité de la page que vous avez accumulée au fil des années pour obtenir un avantage de classement.

Attention n’oubliez pas de suivre les conseils de John Mueller : vous n’avez pas à écrire que l’article a été mis à jour chaque fois que vous ajustez chaque détail.

C’est inutile et cela n’impactera pas votre référencement.

Ajouter des mises à jour en direct

Une autre stratégie a pris de l’ampleur ces dernières années.

Elle consiste à publier des actualités au fur et à mesure, en mettant à jour une seule page avec une « couverture en direct ».

En plus des notes courtes, vous pouvez ajouter des images, des vidéos et des liens vers des publications sur les réseaux sociaux.

Cela vous permet d’éclairer le sujet sous différents angles en temps réel. Á chaque action sur la page, une nouvelle date de mise à jour sera générée.

Configurer une redirection vers une nouvelle page

Supposons que vous ayez trois contenus obsolètes et qu’ils pourraient tous être réunis pour couvrir entièrement un seul grand sujet.

Ces pages sont performantes, vous ne voulez donc pas nécessairement vous débarrasser du jus qu’elles vous donnent. Ce que vous devriez faire alors c’est tout simplement créer une nouvelle page en actualisant les informations de ces trois pages et utiliser des redirections internes des pages obsolètes vers ce nouveau contenu.

Á lire également : Quels contenus pour la génération de leads en BtoB ?

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *