Le contenu web est un élément indispensable si vous souhaitez avoir un site web performant sur les moteurs de recherche. Mais c’est également un sujet qui soulève de nombreuses interrogations et débats, et qui reste constamment dépendant des évolutions fréquentes de Google et de ses algorithmes.

En effet, encore récemment, Google a annoncé dans l’été la Helpful Content Update, une mise à jour de son algorithme de Search en faveur des contenus web qui apportent une réelle valeur informative aux lecteurs.

Mais alors dans cette tendance contextuelle, qu’en est-il de l’optimisation SEO ? Comment avoir une approche humaine dans la rédaction du contenu tout en y insérant des éléments d’optimisation pour les moteurs de recherches ? Peut-on produire un contenu de bonne qualité pour le lectorat avec de l’IA ? Quels sont les bons signaux à envoyer aux lecteurs et à Google ?

Entre UX du lecteur et efforts d’optimisations techniques, nous avons, lors de cet atelier du SEO Camp’us Paris, discuter des débats actuels sur la rédaction web et présenter certains outils et éléments utiles pour produire des contenus web performants.

replay de l'atelier sur le contenu utile au SEO CAMP'us Paris 2022

1. Comprendre la signification de contenu utile

Pour Google un contenu utile c’est un contenu informatif et pertinent pour les besoins des utilisateurs, déclarant ainsi qu’il s’agissait d’un « effort continu pour réduire le contenu de mauvaise qualité et faciliter la recherche de contenu authentique et utile dans la recherche ».

Mais au sein d’une même entreprise un contenu « utile » est perçu différemment en fonction des métiers et des objectifs de chacun.

Pour le marketing, le contenu doit être attrayant, personnalisé et original afin d’attirer l’attention et d’apporter une valeur ajoutée. Il doit également être capable de susciter des émotions. Pour les vendeurs et les chefs d’entreprise, en revanche, le contenu doit pouvoir générer des leads et attirer des clients. En d’autres termes, il doit rapporter de l’argent.

Enfin, pour les spécialistes du SEO, un contenu utile doit pouvoir être bien classé dans les moteurs de recherche. Pour ce faire, il doit être dense et faire appel à des champs lexicaux spécifiques.

En fin de compte, ce qui compte comme contenu utile varie d’un métier à l’autre.

Mais quoi qu’il en soit un contenu utile doit respecter certaines règles communes à tous.

Il doit notamment :

  • Transmettre une émotion, séduire
  • Être vu, lu, partagé & référencé
  • Apporter de la valeur (actualiser une information ou traiter un nouveau sujet)
  • Faire mieux que la concurrence
  • Être unique
  • Être rédigé dans un langage approprié, sans bullshit

Enfin s’il y a bien une chose à garder à l’esprit c’est qu’un contenu utile doit répondre à un besoin.

2. Adresser le bon format au bon objectif 

Sur le web on va définir un contenu comme une information consommable par l’internaute.

Pour bien cibler l’objectif du contenu c’est important de partir de la base et donc de l’intention de recherche. Il en existe quatre types :

  • Navigationnel = Recherche spécifique d’un site / d’une marque 

Exemple de recherche : Develink

Objectif : se positionner/se référencer sur son nom de marque

Type de contenus : article de blog, interview, dossier de presse, vidéos, contenu événementiel

  • Commercial = Recherche d’un potentiel client qui se renseigne

Exemple de recherche : achat backlink seo

Objectif : assurer que la marque soit en top position et couvrir un maximum d’espace

Type de contenus : landing page, fiche produits, pages catégories, article comparatif, études de cas

  • Transactionnel = Recherche d’un client ou d’un prospect prêt à acheter

Exemple de recherche : acheter des backlinks meilleur prix

Objectif : se positionner en tête et susciter l’achat immédiat

Type de contenus : fiches produits, témoignages, études de cas, contenus du parcours achat (panier, récapitulatif de commande…)

  • Informationnel = Recherche de la cible qui veut se renseigner

Exemple de recherche : comment améliorer son seo ?

Objectif : s’établir en tant qu’expert sur son marché et renforcer image de marque

Type de contenus : dossier thématique, article de blog, mag actu, conseils, guides

3. Résonner en couple « mot-clé / page »

Un site c’est comme un supermarché. Je m’explique.

L’important c’est de bien ranger ses contenus comme dans les rayons. De mettre chaque rubrique au bon endroit et chaque contenu dans la bonne rubrique.

En SEO l’idée c’est de savoir quel contenu produire en fonction de la cible visée, comment décrypter cette cible en mot clé, et ensuite comment organiser ces contenus sur le site.

 Alors il est certain que si vous avez une cinquantaine de pages il n’y a pas trop de problèmes. Cela reste facile à ranger, ce n’est pas vraiment un problème pour faire du maillage ou gérer l’accessibilité vers tous les contenus.

 Mais si vous avez beaucoup de catégories produits par exemple ou une grosse stratégie de content il va falloir structurer les choses et répondre à ce que nous venons de dire un peu plus haut à savoir : un objectif doit répondre à mot clé et chaque mot clé à une page.

 Intellectuellement il faut resonner en couple mot-clé page dès le départ.

 Si vous n’avez pas ce raisonnement alors vous n’aurez pas une bonne ventilation de mots clés et vous allez produire des pages qui ne correspondent pas aux intentions de recherche.

schéma-ventilation des contenus web

Comme avec la tête de gondole en supermarché si l’on veut prioriser une page ou un produit et bien je le pousse le plus haut possible dans la navigation de mon site. Sur la page d’accueil ou dans des pages plus profondes mais l’idée c’est d’y avoir accès rapidement.

 

4. Utiliser la bonne structure de contenu

Lorsque vous lancez un nouveau contenu vous avez deux possibilités. Soit vous prenez en charge la rédaction en interne soit vous déléguez cette mission.

Dans le cas d’une externalisation, le brief édito est la base d’un bon travail. C’est tout simplement la notice de rédaction.

Vous devrez ainsi donner des informations sur :

  • Qui est votre entreprise / marque ?
  • Quels sont les besoins auxquels le contenu doit répondre ?
  • À quelle cible s’adresse-t-il ?
  • Dans quelle ligne éditoriale doit-il s’inscrire ?
  • Que doit-il contenir ? Contexte sémantique, backlinks, visuels ..

Un bon moyen mémo-technique pour retenir les éléments à intégrer les éléments dans le brief est QQOQCP à savoir :

  • Quoi : le sujet du contenu
  • Qui : la cible / le lectorat
  • Où : la destination de publication du contenu
  • Quand : le délai de livraison
  • Comment : le ton, la technique, visuels etc…
  • Pourquoi : objectif du contenu

 5. Exemples de structure de contenus (et nos conseils)

Structure Landing Page

structure de la landing page

 Gardez bien en tête que l’objectif de la landing page est de convertir sur un élément défini. Il vous faudra susciter l’action de conversion au dessus de la ligne de flottaison, puis le reste de la page sera destiné à l’optimisation SEO.

 

Structure de l’article de blog

structure de l'article de blog

L’article de blog est un format de contenu facilement optimisable en respectant les éléments d’optimisation SEO basiques (les balises Hn, la balise title, les balises Alt sur les images ect…). Il doit cependant toujours doit apporter de la valeur au lecteur.

Structure de la fiche produit 

structure de la fiche produit
fiche produit VS page catégorie

Dans le cas d’un très large catalogue de produits, il est plus judicieux de commencer par optimiser vos pages de catégorie qui ont plus de chance de mieux se positionner sur la SERP. Par la suite, vous pourrez vous atteler à chaque fiche produit. 😉

 

 Structure du publirédactionnel

structure du publirédactionnel

Structure du publireportage

structure du publireportage

6. Utiliser les bons outils à chaque étape de rédaction

Nous avons pris soin de distinguer les outils en fonction des 3 phases suivantes :

Recherche & positionnement de mots clés

Objectif :

  • Construire un plan avant la rédaction
  • Connaître les mots clés de son marché générateurs de trafic ciblé
  • Analyser comment ses concurrents se positionnent, avec quelle page
  • Déterminer pour chaque mot clé quel type de contenu produire

Les outils que nous conseillons :

SEMrush et Ubersuggest : pour trouver des outils de mots clés

Cocolyze : pour trouver des mots clés et surveiller ses concurrents

Ahrefs : pour analyser le positionnement des mots clés

Alyze : pour analyser la structure d’une page d’un concurrent

Thruuu : pour décrypter la page de résultats de google sur un mot clé

Outils pour la construction sémantique

Objectif :

  • Créer/ enrichir du contenu et faire mieux que la concurrence
  • Concevoir le bon brief, le bon plan, trouver les bons sujets qui répondent aux attentes de Google
  • Se préparer à faire mieux que la concurrence
  • Apporter une touche plus originale et unique

Les outils que nous conseillons : Yourtext.Guru, 1.fr et Seoquantum.

Outils pour le contrôle de rédaction

Objectif :

  • Optimiser et assurer la qualité des contenus une fois en ligne
  • Vérifier que le contenu rédigé est authentique et unique
  • Contrôler la présence des mots clés
  • Garantir que votre contenu applique les standards SEO

Les outils que nous conseillons :

Yourtext.Guru et Seoquantum : pour vérifier l’optimisation sémantique

Kill duplicate : pour assurer l’unicité d’un contenu

Antidote : pour contrôler l’orthographe

Google Search Console & Big Metrics : pour vérifier la cannibalisation

Google Search Console & Screamingfrog : pour connaître les pages utiles

 

7. Faire un tour du côté obscur du contenu 

Intelligence artificielle

Comme le savent tous ceux qui ont déjà rédigé un article, il n’est pas toujours facile de trouver des idées et de les transformer en une prose cohérente et bien écrite.

Heureusement, il existe désormais des outils qui peuvent aider. Les logiciels d’intelligence artificielle (IA) tels que Japser.ai peuvent contribuer à simplifier la rédaction en fournissant aux utilisateurs des expressions et des phrases toutes faites qu’ils peuvent insérer dans leur texte en quelques clics.

Nous utilisons nous-même cet outil en interne.

Et même s’il présente de nombreux avantages, il est important de se rappeler qu’il n’y a pas de miracle en matière d’écriture. L’IA peut nous aider à gagner du temps et à accroître l’efficacité, mais elle ne peut pas remplacer le besoin de rédacteurs humains.

Plus d’informations sur app.jarvis.ai

Content spinning

Le content spinning est une technique de réécriture de texte qui peut être utilisée pour créer de nouvelles versions d’un contenu existant. L’objectif est de produire un texte unique qui passe les contrôles de plagiat, tout en conservant le sens original. Cela peut se faire en réorganisant les phrases, en substituant des mots ou des phrases, et en ajoutant/supprimant des informations. Le résultat final est un texte qui couvre le même sujet que l’original, mais dont la structure est différente.

Le content spinning peut être utilisé à des fins diverses, comme la création de plusieurs versions d’un article à soumettre à différents annuaires, ou la réécriture de descriptions de produits pour améliorer le référencement.

Toutefois, il convient de noter que les moteurs de recherche sont de plus en plus sophistiqués dans la détection de ce type de contenu, il est donc important d’utiliser cette technique avec parcimonie et précaution.

content spinning exemple

Reformulation des contenus

Le processus de reformulation du contenu peut être décourageant, surtout si vous ne savez pas par où commencer. Cependant, l’utilisation d’un outil tel que Reverso peut vous aider à rendre le processus beaucoup plus facile. Reverso est un puissant outil en ligne qui vous permet de traduire et de reformuler votre contenu dans plusieurs langues.

Cela peut être extrêmement utile si vous travaillez avec un texte rédigé dans une langue étrangère ou si vous essayez d’adapter votre contenu à un public différent. Il suffit de saisir le texte que vous souhaitez reformuler et de sélectionner la langue cible. Reverso génère alors des versions alternatives du texte, que vous pouvez ensuite modifier et personnaliser en fonction de vos besoins.

De plus, l’utilisation de Reverso est gratuite, vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas l’essayer !

reformulation de contenu et traduction

8. Dans tout ça, qu’est-ce qu’en pense Google ?

Malgré l’évolution de l’algorithme de recherche de Google au fil des ans, une chose est restée constante : son incapacité à contrôler correctement le contenu. Qu’il s’agisse de textes rédigés par une intelligence artificielle ou de versions réécrites de contenus existants voire plagiées, il y a toujours quelque chose que Google ne parvient pas à détecter.

Alors même si Google a annoncé qu’il continuerait à développer et à affiner cette technologie, son algorithme pour la détection de contenu utile n’en est qu’à ses débuts.

En attendant, nous pouvons nous attendre à ce que le rôle des éditeurs humains reste essentiel pour maintenir la qualité du contenu en ligne.

Regardons les choses en face : il y a beaucoup de mauvaises choses sur Internet. Des articles clickbait aux fake news, il est difficile de savoir ce qu’il faut croire. Heureusement, il existe encore des rédacteurs humains !

Ces gardiens veillent à ce que le contenu que nous voyons en ligne soit exact, bien documenté et digne de notre attention. Voici un aperçu du rôle important qu’ils jouent dans le maintien de la qualité du contenu en ligne.

En tout cas c’est notre parti pris chez Develink.