Un monde connecté de plus en plus complexe, pas si sûr !

Le web ne cesse d’innover, de provoquer de nouvelles expériences et de nouveaux usages, le temps connecté sur mobile dépasse celui connecté sur desktop, et l’acte d’achat sur mobile est assimilé par les consommateurs.

Deux fabricants et 2 Os se partagent le marché. Iphone et le système d’exploitation IOS (20% du marché mondial) ou  appareil Coréen et le système Android (80% du marché mondial), chiffres : http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-les-os-pour-smartphones-39790245.htm

Simplicité rime avec rapidité

Les possibilités qu’offrent le monde hyper connecté combiné au Big data sont passionnantes, on peut raisonnablement penser que les internautes accepteront de partager des données comportementales (Ladite Data) ou de navigation, lorsque cela leur fait gagner du temps, ou parce qu’avec cette idée de partage de leurs données, cela leur fait vivre une expérience unique mais souhaitée, avec la possibilité de choisir de la vivre, ou pas.

Et non pas Simplicité rime avec simplet…

Le smartphone est indispensable pour rester connecté en toute mobilité, mais par son utilisation, On accepte de partager le plus souvent des données précieuses pour être mieux ciblée par la publicité.

Notamment lors d’une recherche, dans le moteur de recherche Google. On peut effectuer sa recherche de manière classique, via son navigateur mobile, mais aussi de plus en plus en utilisant la recherche vocale, puisque c’est encore plus simple.

Dans l’un ou l’autre de ces 2 cas, c’est Google qui apportera une réponse, et puisque Google peut connaître votre position géographique avec précision, qu’il suit vos habitudes, parce qu’il a reconnu votre emprunte vocale… il tâchera d’offrir, non pas des réponses, mais Une réponse, si possible La réponse.

Existe-t-il une alternative à la Big data ?

La grande majorité d’entre nous voudrait que le web continue d’offrir du choix, donner plus de choix que les GAFAM et donner leur chance à de nouveaux projets comme… le sien !

Il existe des alternatives à Google, pour la recherche d’information comme Qwant, qui fait du respect de la vie privée son principal intérêt, Qwant s’engage à ne collecter aucune donnée, Qwant est une initiative française. Ce serait donc ça la recherche 100% naturelle.

Quels sont donc les leviers de web marketing durables ?

Ce sont les supports dits organiques ou naturels :

  • Les accès directs.

    Votre notoriété et vos client fidèles : les internautes vous connaissent déjà et viennent ou reviennent directement sur votre site.

  • Les liens naturels

    Acquis grâce à votre réseau naturel, parce que vos clients aiment parler de vous, que votre marque suscite l’engagement et la recommandation.

  • Les réseaux sociaux

    Parce que vos actions marketing et de communications sont partagées et que vous développez une communauté active.

  • Le SEO

    Le référencement dans les moteurs de recherche ou les annuaires spécialisés (locaux ou thématiques), qui consiste à apparaître sur les bons mots clés en tête des listes de résultats.

Ce qui est plus intéressant dans les leviers organiques, c’est que l’internaute se trouve plus favorablement dans une démarche active de recherche. Le bon message, au bon moment, à la bonne personne, c’est bien ce que vous délivrent les outils de recherche lorsque les résultats sont pertinents, non ?!

On a tendance à l’oublier face aux arguments mis en avant par les leviers payants en mode PUSH, mais le mode PULL à travers le Search Marketing a finalement des années d’avance en terme de pertinence. Décidément, le Web marketing organique n’a pas fini de séduire.

Et finalement, est-ce que produire du contenu est plus compliqué qu’auparavant ?

D’un point de vu outils, solutions et méthode, le web permet de partager de nouvelles expériences et de s’inspirer de ce qui se fait dans de nombreux pays, il n’est pas nécessaire de mettre en place de très gros moyens réservés aux grandes enseignes.

Mais la conception doit faire appel à la créativité, l’inventivité et l’originalité, en ça, le contenu n’est pas plus difficile à produire qu’avant, il est simplement plus difficile de faire l’impasse sur de bons contenus.

By |2017-07-21T12:40:39+00:00juillet 7th, 2017|Expert SEO, Performance Digitale, Smart content|0 Comments

About the Author:

Fondateur de develink.com

Leave A Comment