Comment réaliser un brief rédacteur

Ne faites pas l’impasse sur le brief au rédacteur.

 

Lorsque vous commandez un article à un freelance voire une plateforme de contenus en lignes, il y a plusieurs infos incontournables que le rédacteur, qui n’est pas à vos cotés ne peut pas deviner.

Les erreurs courantes:

  • Omettre de donner des sources d’infos :
    Ne pensez jamais que le rédacteur peut tout trouver seul. Il n’est pas dans votre tête et n’oubliez pas que « ce qui ne s’énonce pas clairement ne se conçoit pas facilement. »
  • Avoir peur d’être trop exigeant:
    Plus la contrainte de votre part sera forte, plus le travail livré répondra à vos attentes.
  • « Un texte de 400 mots, merci. »
    La production de contenu peut être une question de moyen.Si la plupart du temps, la tarification ou le temps passé par le rédacteur dépend du nombre de mots ou de signes, cela ne doit pas signifier que c’est la seule information que vous devez communiquer !
  • « Voilà les 3 mots clés à utiliser ! »
    Si contraindre le rédacteur avec le vocabulaire à employer est recommandé, livrer une liste de mots clés ne constitue pas un brief!!!

C’est compliqué de faire un brief ? !!!

La première fois, cela demande du temps en effet. Je dirai même que pour un contenu d’une seule page, on peut tout à fait s’interroger sur l’utilité de déléguer la rédaction et si il n’est pas plus rapide de rédiger sois-même le texte.

Pour une mission de plusieurs textes, certains éléments du premier brief pourront être réutilisés lors des missions suivantes. L’investissement de départ vaut donc la peine.

Je mets quoi dans le brief ?

Rédiger un brief rédacteur

Les questions QQOQCPP vont vous aider à structurer votre commande.

Commencez par indiquer à QUI le contenu est destiné.

Vous devez préciser votre cible : B2B, B2C, âge, sexe, CSP… Si la cible est multiple, il faudra privilégier la moins experte.

Quel est le sujet : QUOI?

Indiquez les thèmes à développer. Une liste de mots clés est souhaitable avec la contrainte de les utiliser tous ou partiellement.
Les sources utiles (sur internet), donnez un exemple (un lien)…

OÙ le contenu sera t-il publié ?

Sur quel site ?

Dans quel rubrique ?

QUAND doit-il être publié ?

En particulier si le contenu est lié à un évènement.

COMMENT?

Vous pouvez donner des indications sur la structure du contenu pour répondre à un gabarit de page spécifique :

  • Gros titre
  • Accroche / introduction / châpo
  • 3 paragraphes entrecoupés d’intertitres …

COMBIEN? Quel prix et quelle quantité?

La quantité de mots rédigés va en effet impacter le coût de l’article mais la qualité est également un facteur déterminant pour la valorisation de l’article créé.

La qualité et le niveau d’expertise sur le sujet justifieront un prix plus élevé ou donneront plus de difficulté dans le recrutement du rédacteur. Ce qui est rare est cher.

Enfin POURQUOI? :

À quoi le contenu est-il destiné?

  • Un article de blog
  • Un descriptif produit
  • Une actualité
  • Un communiqué de presse …

Faut-il être informatif, publicitaire, traduire une expertise?…

C’est donc bien au donneur d’ordres de communiquer toutes les informations utiles pour éviter toute mauvaise surprise lorsque le rédacteur livrera ses travaux.

Alors avant de trouver un bon rédacteur commencer par bien rédiger votre brief!!!

By |2017-07-21T16:07:49+00:00juillet 7th, 2017|Expert SEO, Smart content|0 Comments

About the Author:

Fondateur de develink.com

Leave A Comment